Dans le cadre de l' exposition "Oléron-Continent", le musée de l'Ile d'Oléron a sollicité la brocante "Une pièce à tiroirs" afin de reconstituer un salon vintage 1966, année d 'inauguration du pont.

affiche-liaisons-maritimes_bat

 

ExpoMusée1

  ExpoMusée3    ExpoMusée4  ExpoMusée2

A découvrir à partir du 11 février 2017

Par sa nature, sa situation géographique, l’île d’Oléron a vécu durant des siècles dans un relatif isolement. Pourtant, dès le Moyen Âge, les habitants ont développé grâce à la richesse de leur production un commerce actif avec le continent ainsi qu’avec l’étranger.

Soumise à des liaisons aléatoires au XVIIIe siècle, l’île d’Oléron connaît une amélioration de sa desserte dans la seconde moitié du XIXe.

Dès 1875, les ingénieurs, dont notamment Jules Fleury d’origine saintongeaise, imaginent des projets de liaisons fixes liés à l’amélioration des voies de communication mais ils échouent pour des raisons financières.

Vers 1930, pressentant que le territoire peut prendre au point de vue touristique un essor considérable la Fédération des Groupements d’Intérêts Économiques Oléronnais et la Société parisienne des « Amis d’Oléron », s’emploient à promouvoir l’idée de la construction d’un viaduc. Le Conseil général émet alors rapidement le vœu que l’île d’Oléron soit reliée par un viaduc…

D’hier à aujourd’hui, l’exposition retrace les liaisons maritimes entre Oléron et le continent d’un point de vue économique, touristique, technique, géographique, historique…

Texte de présentation issu du site du musée http://www.musee-ile-oleron.fr/actualites-2/